Modélisation de cuves de mélange équipées d'un agitateur de type PBT 45° (Réf : 9Q274)
Estimation des temps de mélange

Coll. Performances

Auteur :

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Modélisation de cuves de mélange équipées d'un agitateur de type PBT 45° (Réf : 9Q274)

Thème de Modélisation de cuves de mélange équipées d'un...

30,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 44 p. · Broché · Quadrichromie
ISBN : 9782368940686 EAN : 9782368940686
CETIM
Les fabricants d'agitateurs et de mélangeurs ont tendance à en surdimensionner les éléments mécaniques. En effet, si les systémes d'agitation dynamique ont été l'objet de nombreuses études (expérimentales ou simulations numériques) ces dernières décennies, celles-ci ont porté principalement sur la caractérisation de la dynamique dans la cuve. Peu de travaux prospectent les aspects mécaniques, comme les efforts hydrauliques subis par l'agitateur en fonction du système d'agitation considéré, dont l'évaluation précise permettrait pourtant d'affiner les coefficients de sécurité qui déterminent le dimensionnement en question.

    Ce rapport présente les résultats des travaux du groupe de travail 
    "Agitation et Mélange", qui a comparé les règles de dimensionnement au 
    résultat de plusieurs calculs CFD sur une configuration représentative et 
    bien connue de l'ensemble des industriels du secteur en simulant une cuve 
    de mélange équipée d'un mobile d'agitation de type PBT 45° à  trois ou 
    quatre pales. L'équipe a décrit numériquement les caractéristiques 
    globales de plusieurs dispositifs d'agitation dynamique équipé d'un mobile 
    à pales inclinées à  45°. Les configurations standards (mobile central, 
    cuves équipées de trois ou quatre contre-pales) ont montré que les 
    prédictions analytiques étaient proches des résultats numériques, à ceci 
    près que l'effort radial obtenu numériquement est toujours inférieur de 10 
    % environ aux prédictions analytiques. L'étude d'une configuration moins 
    standard, sans contre-pales et avec le mobile d'agitation excentré, a 
    donné des résultats bien différents : si les performances d'agitation 
    restent similaires aux configurations standards, les efforts montrent des 
    fluctuations très importantes. Le maximum d"effort radial peut alors 
    atteindre 1,3 à 1,4 fois l'effort moyen.