Pharmacovigilance cardiovasculaire

Auteur :

Langue : Français

52,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 174 p. · 15.5x24 cm · Broché
ISBN : 9782743009168 EAN : 9782743009168
Éditions Lavoisier
Pharmacovigilance cardiovasculaire décrit de façon simple, analytique et synthétique, les accidents cardiaques consécutifs à l'emploi des médicaments en décrivant la nature d'événements tels que les arythmies (tachycardie, bradycardie, extrasystoles, bigéminisme, flutter, fibrillation…), de sièges supraventriculaire et ventriculaire sans omettre les troubles de contractilité et les altérations tensionnelles.
Les accidents d'ischémie myocardique mis en évidences par les altérations électriques des tracés ECG y occupent également une large place. Pour chaque atteinte cardiaque, l'auteur donne une description détaillée de l'accident dont la confirmation est apportée par un tracé ECG.
Ce dernier est décortiqué de façon à permettre au lecteur non spécialiste en cardiologie d'interpréter facilement l'accident et d'en préciser la nature (trouble d'automaticité, d'excitabilité, de conduction ou de contractilité) ainsi que le siège (auriculaire, jonctionnel ou ventriculaire). Il insiste en outre sur le rôle joué par la préexistence des facteurs de risque. La connaissance du potentiel cardiotoxique d'un médicament et celle des facteurs favorisant, déclenchant et/ou aggravant permettront aux médecins d'éviter la survenue d'un accident grave lors de l'emploi d'un médicament a priori inoffensif chez un patient présentant un facteur de risque.
La connaissance de l'origine iatrogène d'un accident lors de l'arrivée du malade à l'hôpital permettra, parfois, de mettre en oeuvre un traitement étiologique et pas seulement symptomatique.
Cet ouvrage s'adresse à tous les praticiens qui manipulent des médicaments potentiellement cardiotoxiques : médecins généralistes qui prescrivent ou qui surveillent les prescriptions, spécialistes en cardiologie, en psychiatrie ou en anesthésie-réanimation qui prescrivent et/ou prennent en charge les accidents cardiaques d'origine médicamenteuse. Il s'adresse enfin, bien entendu, à tous les pharmacovigilants institutionnels et à ceux qui analysent les accidents cardiaques dans les centres de pharmacovigilance.
Modifications électrocardiographiques d'origine médicamenteuse. Chapitre 1. Modifications du rythme cardiaque provoquées par les médicaments à l'étage supraventriculaire. Retentissement au niveau auriculaire. Retentissement au niveau auriculoventriculaire. Chapitre 2. Modifications du rythme cardiaque provoquées par les médicaments à l'étage ventriculaire. Arythmies de réentrée. Arythmies liées à une modification de l'automaticité des cellules. Arythmies par transformation de fibres communes en fibres automatiques. Arythmies par anomalies de l'intervalle QT. Chapitre 3. Ischémie myocardique d'origine médicamenteuse. "Vol" coronaire. Spasme coronaire. Thromboses coronarienne. Médicaments pouvant provoquer une ischémie myocardique par le biais de la tachycardie. Médicaments pouvant provoquer une ischémie myocardique par le biais d'un blocage sympathique. Vasoconstriction coronarienne. Troubles métaboliques. Autres médicaments. Renseignements fournis par l'ECG. Références bibliographiques. Facteurs de risque impliqués dans la génèse ou l'aggravation des atteintes cardiaques d'origine médicamenteuse. Chapitre 4. Facteurs de risque extracardiaque de troubles cardiovasculaires observés lors de traitements médicamenteux. Facteurs de risques physiologiques. Facteurs de risque physiopathologiques. Chapitre 5. Facteurs de risque cardiaque des troubles cardiovasculaires d'origine médicamenteuse. Modifications de la fréquence cardiaque. Troubles de conduction auriculoventriculaire. Myocardiopathies. Cardiopathies ischémiques. Chapitre 6. Facteurs de risque "thérapeutiques" : interactions médicamenteuses. Cardiotoniques (digitoxine, digoxine et dérivés, ouabaïne). Antiarythmiques. Références bibliographiques. Électrophysiologie cardiaque. Chapitre 7. Électrophysiologie cellulaire des troubles du rythme cardiaque. Mouvements ioniques passifs. Mouvements ioniques actifs. Chapitre 8. Moyens d'études des troubles du rythme cardiaque : techniques et intérêts. Électrocardiographie de surface. Holter ECG. Déterminations électrophysiologiques endocavitaires. Références bibliographiques. Altérations hémodynamiques d'origine médicamenteuse. Chapitre 9. Mesure et enregistrement hémodynamiques. Techniques d'enregistrement des pressions artérielles systolique (Pas) et diastolique (Pad). Techniques d'évaluation de la fonction pompe cardiaque. Techniques de mesure de la fonction lusitrope : relaxation. Chapitre 10. Médicaments responsables des modifications hémodynamiques. Diminution de la pression artérielle d'origine médicamenteuse. Augmentation de la pression artérielle. Références bibliographiques. Classement pharmacologique des médicaments cités. Index.
Quadiri Timour est maître de conférences des universités (université Claude Bernard Lyon I, UFR, faculté de médecine Grange Blanche) et exerce ses fonctions hospitalières au Centre antipoison – Centre de pharmacovigilance au CHU de Lyon. Il est auteur de nombreux ouvrages et a reçu pour l’ensemble de ses œuvres la médaille vermeille de l’Académie nationale de médecine.