La connaissance des huiles essentielles : qualitologie et aromathérapie (collection Phytothérapie Pratique)
Entre science et tradition pour une application médicale raisonnée

Auteurs :

Directeur de Collection : GOETZ Paul

Langue : Français
Date de parution :
Ouvrage 226 p. · 15.5x23.5 cm · Broché · 
ISBN : 9782743023690 EAN : 9782743023690
Éditions Lavoisier

· PDF : 60,00 € ·
Acheter l'e-book e-book
Cet ouvrage pédagogique présente deux disciplines, l'aromathérapie et la chimie analytique, au travers des techniques d'obtention des huiles essentielles à partir de la plante, des contrôles physico-chimiques et chromatographiques, des aspects pharmacologiques et galéniques. Les principales huiles essentielles des pharmacopées y sont décrites de façon minutieuse ainsi que la toxicologie, les précautions d’emploi, les effets secondaires, les interactions médicamenteuses et les techniques de prescription. Le mode d’action pharmacologique, les mécanismes de biotransformation, la distribution, l'élimination sont indiqués, sans occulter le mode d’utilisation de la préparation galénique. Enfin, un formulaire pratique présente les associations avec la phytothérapie. Cette publication est destinée aux étudiants (Sciences de la Santé, IUT, LMD, ingénieurs) et répondra à un besoin de formation dans ce domaine puisque les huiles essentielles et l’aromathérapie sont peu enseignées à l’université. Il intéressera également les enseignants et les chercheurs, les professionnels de la santé (médecins, pharmaciens, dentistes, infirmiers, masseurs, kinésithérapeutes, sages-femmes), les responsables de laboratoire et les chefs d'entreprise, ainsi que le public éclairé et suffisamment conscient de l'intérêt des huiles essentielles en thérapie et/ou pour le bien-être.
Sommaire
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Défi nitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Huile essentielle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Parfum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Fragrance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Cosmétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Médicament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Concrète . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Pommade fl orale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Résinoïde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Absolue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Épices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Arômes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Applications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
En parfumerie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
En pharmacie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
En cosmétologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
En agroalimentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Dans l’industrie chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Obtention à partir de la plante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Identification botanique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Partie de la plante utilisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Conditions optimales de cueillette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Composition chimique générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Biogenèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Groupe des terpénoïdes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Groupe des phénylpropanoïdes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Groupe des lipides issus de la dégradation d’acides gras
et de terpènes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Modes d’obtention des huiles essentielles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Entraînement par la vapeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Distillation sèche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Expression mécanique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Cas des extraits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
– Extraction solide-liquide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
– Extraction liquide-liquide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Extraction hydroalcoolique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Extraction par un solvant organique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Extractions successives par deux solvants organiques . . . . . . . 23
– Enfl eurage à froid . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
– Enfl eurage à chaud . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Extraction par un fl uide en phase super critique . . . . . . . . . . . 24
Caractères physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Conservation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Contrôles physicochimiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Détermination des huiles essentielles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Densité relative . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
Indice de réfraction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Pouvoir rotatoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Point de solidifi cation et dosage du 1,8-cinéole . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Indice d’acide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Indice de peroxyde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Dosage de l’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Dosage de l’eau par la méthode de Karl Fisher . . . . . . . . . . . . . 35
Résidu d’évaporation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Esters étrangers, huiles grasses et huiles essentielles résinifi ées . . . . . 36
Solubilité dans l’éthanol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Odeur et saveur des huiles essentielles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Contrôles chromatographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Principes généraux de la chromatographie                                              
Principe de la chromatographie par élution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
La chromatographie en phase gazeuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Appareillage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
– Gaz vecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
– Injecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
– Colonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
– Détecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Principes de l’identification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
– CPG-FID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
– CPG-SM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Les différentes méthodes de quantifi cation . . . . . . . . . . . . . . . . 56
– Méthode à la normalisation interne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
Sommaire XI
– Méthode à l’étalonnage externe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
– Méthode de dosage avec un étalon interne . . . . . . . . . . . . . . 57
– Méthode des ajouts dosés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
Applications à l’étude des huiles essentielles . . . . . . . . . . . . . . . 58
Applications à la recherche et au dosage des allergènes
en Cosmétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
– Généralités sur les allergènes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
– Analyse CPG des allergènes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
La chromatographie sur couche mince (CCM) . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
Appareillage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Applications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Évolution récente : la chromatographie sur couche mince
haute performance (CCMHP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
La chromatographie liquide haute performance (CLHP) . . . . . . . . . 71
Appareillage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Principe de la séparation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Applications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Pharmacologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Propriétés pharmacologiques générales des huiles essentielles
et de leurs constituants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Étude sur les potentialités anticarcinogéniques des huiles
essentielles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
– Le d-limonène et ses métabolites, l’alcool périllique,
l’acide périllique et son ester méthylique . . . . . . . . . . . . . . . . 83
– Le géraniol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
– La thymoquinone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
– Compendium de phyto-aromathérapie sur
la chémoprévention . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Étude sur les potentialités antinociceptives des huiles essentielles
et de leurs constituants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
– La nociception . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
– Lemon-grass, citral et citronellal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
– (-)- -bisabolol, candeia, matricaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
– (-)-linalol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
– Cas particulier des TRP « transient receptor potential » –
HE et molécules aromatiques agonistes et antagonistes . . . . 91
– Compendium d’aromathérapie pour le traitement
de la douleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Étude sur les potentialités anti-infl ammatoires des huiles
essentielles et de leurs constituants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
– L’infl ammation : médiateurs chimiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
– Aldéhydes monoterpéniques aliphatiques, HE
de lemon-grass, citral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
– L’eucalyptol (1,8-cinéole) et HE à eucalyptol . . . . . . . . . . . . . . 93
– L’eugénol et l’HE à eugénol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
– Carbures mono- et sesquiterpéniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95
– Ester terpéniques et leurs HE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95
– Compendium d’aromathérapie sur les traitements
de la douleur et de l’infl ammation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
Étude sur les potentialités anti-infectieuses des HE . . . . . . . . . 101
– Phénols terpéniques (C10) : thymol, carvacrol et HE
en contenant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
– Phénols phénylpropaniques (C9) : eugénol et HE
en contenant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
– Aldéhydes aromatiques, trans-cinnamaldéhyde et HE
de cannelle, cuminaldéhyde et HE de cumin . . . . . . . . . . . . . 103
– Alcools mono- et sesquiterpéniques et leurs HE . . . . . . . . . . 105
– Aldéhydes monoterpéniques aliphatiques et leurs HE . . . . . 107
– Compendium d’aromathérapie sur les traitements
anti-infectieux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108
Possibilité d’action des HE sur le SNC et le SNV . . . . . . . . . . . 111
– Effet de l’inhalation des huiles essentielles sur le SNC
et le SNV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111
– HE et molécules aromatiques à effet central (SNC)
hors inhalation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
– Compendium d’aromathérapie sur l’apport des HE
et extraits de plante sur les déséquilibres nerveux . . . . . . . . . 114
Possibilité d’action des HE sur la musculature lisse
(autre que voie respiratoire) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
Possibilité d’action des HE sur les voies respiratoires . . . . . . . . 116
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117
Pour en savoir plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
Pharmacie galénique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
Étude des voies (interfaces) d’administration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
Voie orale ou per os . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
– Facteurs infl uençant la biodisponibilité
après administration per os . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130
– Indications en aromathérapie de l’interface digestive . . . . . . 131
Voie pulmonaire et nasale, interface respiratoire . . . . . . . . . . . 131
Voie transdermique - interface cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
– Facteurs infl uençant la biodisponibilité
après application cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
– Cas particulier des terpènes utilisés comme promoteurs
d’absorption . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133
– Indications en aromathérapie de l’interface cutanée . . . . . . . 134
Voies transmuqueuses : auriculaire, vaginale et oculaire
dans une certaine mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
– Indications en aromathérapie de l’interface muqueuse . . . . 134
Préparations galéniques – Toutes les voies d’administration –
Procédures de réalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
Principales formes galéniques orales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
– Gélule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
– Poudres et granulés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136
– Formes orales liquides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
Principales formes galéniques pour application locale . . . . . . . 139
– Crèmes dermiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139
– Gels dermiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139
– Liniment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140
– Pommades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140
– Patchs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
Principales formes galéniques pour application muqueuse . . . 143
– Suppositoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
– Ovules . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
Technique de prescription à l’usage des médecins et de conseil
à l’usage des pharmaciens. Dosage, posologie recommandée
en fonction du type de molécules retrouvées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
Cétones et lactones terpéniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
– Toxicité générale de la famille chimique . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
– Prescription . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Voie orale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Voie rectale et vaginale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Voie cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146
Voie aérienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146
Phénols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
– Toxicité générale des phénols terpéniques et/ou aromatiques . 147
– Voie orale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
– Voie rectale et vaginale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
– Voie cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
– Voie aérienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148
Oxydes terpéniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148
– Toxicité générale des oxydes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148
– Voie orale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148
– Voie rectale et vaginale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148
– Voie cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
– Voie aérienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
Esters . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
– Toxicité générale des esters . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
– Voie orale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
– Voie rectale et vaginale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
– Voie cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
– Voie aérienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
Carbures terpéniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
– Toxicité générale des carbures terpéniques . . . . . . . . . . . . . . . 150
– Voie orale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
– Voie rectale et vaginale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151
– Voie cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151
– Voie aérienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151
Alcools terpéniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
– Toxicité générale des alcools terpéniques . . . . . . . . . . . . . . . . 152
– Voie orale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
– Voie rectale et vaginale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
Pour en savoir plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
Toxicologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
Biotransformation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
Métabolisme de phase I . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
– Cytochrome P-450 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
– Métabolisme des dérivés terpéniques chez l’homme
et l’animal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
Métabolisme de phase II, conjugaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
Cas particulier du système glutathion réduit . . . . . . . . . . . . . . . 158
Distribution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
Fixation aux protéines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159
Distribution tissulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159
Excrétion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
Élimination rénale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
– Mécanismes d’élimination urinaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
– Problème de l’insuffi sance rénale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161
– Étude de l’élimination rénale de certaines molécules
aromatiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161
Élimination pulmonaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161
Élimination biliaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161
Toxicité des molécules aromatiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
Toxicité orale aiguë . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
– La dose létale varie avec le poids corporel . . . . . . . . . . . . . . . 162
– L D 50 d’HE communément utilisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
– L D 50 d’HE reconnues comme toxiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
Toxicité dermique aiguë . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
Toxicité chronique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
Toxicités générales des huiles essentielles et substances
aromatiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164
– Toxicité du camphre et des HE à camphre . . . . . . . . . . . . . . . 164
– Toxicité du salicylate de méthyle et des HE le contenant . . . 165
– Toxicité du menthol et des HE en contenant . . . . . . . . . . . . . 167
– Toxicité de la thujone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168
– Toxicité de la pulégone et du menthofurane . . . . . . . . . . . . . 169
Toxicité des substances aromatiques sur les muqueuses . . . . . . 170
Toxicité spécifi que sur la peau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
– Irritation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
– Sensibilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171
– Phototoxicité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173
Pour en savoir plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174
Formulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175
Application dans des cas pratiques – Associations conseillées
avec la phytothérapie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175
Clé des activités générales de chaque famille phytochimique
étudiée au hasard des lignes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176
Apport de la phyto-aromathérapie dans le traitement
des troubles mineurs des sphères ORL
et bronchopulmonaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176
– Principales HE utilisées dans les traitements des pathologies
des sphères ORL et bronchopulmonaires . . . . . . . . . . . . . . . . 177
– Principes de traitement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182
Apport de la phyto-aromathérapie dans le traitement
des troubles mineurs en gastroentérologie . . . . . . . . . . . . . . . . 184
– Principales HE utilisées dans les traitements des troubles
mineurs en gastroentérologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
– Principes de traitement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189
Apport de la phyto-aromathérapie dans le traitement
des troubles mineurs en rhumatologie et traumatologie
per os et topique sur peau intègre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190
– Principales HE utilisées dans les traitements des troubles
mineurs en rhumatologie et traumatologie . . . . . . . . . . . . . . 190
– Principes de traitement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194
Apport de la phyto-aromathérapie dans le traitement
des troubles mineurs locaux en dermatologie . . . . . . . . . . . . . . 196
– Principales HE utilisées dans les traitements des troubles
mineurs en dermatologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196
– Principes de traitement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199
Apport de la phyto-aromathérapie dans le traitement
des troubles mineurs en neurologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201
– Principales HE utilisées dans les traitements des troubles
mineurs en neurologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201
– Principes de traitement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204
Pour en savoir plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206
Huiles essentielles inscrites dans les pharmacopées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 209
Pharmacopée européenne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 209
Pharmacopée française . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210
Huiles essentielles délivrées en pharmacie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210
Le docteur Jacques Kaloustian, Maître de Conférences, licencié ès-Sciences et pharmacien, a enseigné pendant près de 40 ans la Chimie Analytique à la Faculté de Pharmacie de Marseille. Ses travaux sur l’analyse chromatographique des huiles essentielles lui ont permis d’être nommé expert et membre de plusieurs conseils scientifiques.

Le docteur Francis Hadji-Minaglou, pharmacien, travaille la phyto-aromathérapie auprès du public depuis plus de 25 ans dans sa pharmacie d’officine. Il est aussi membre de plusieurs conseils scientifiques, directeur scientifique de la société Botanicert et conférencier universitaire au Japon et en Corée du Sud.