Le TOFD en pratique - Édition 2016 (Réf : 4B33)
Contrôle et mesures

Coll. Les ouvrages du CETIM

Auteur :

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Le TOFD en pratique - Édition 2016 (Réf : 4B33)

Thèmes de Le TOFD en pratique - Édition 2016 (Réf : 4B33)

75,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 56 p. · 16x24 cm · Broché · Quadrichromie
ISBN : 9782368941010 EAN : 9782368941010
CETIM
Le contrôle ultrasonore Time of flight diffraction (TOFD) fait désormais partie de la gamme des contrôles non destructifs (CND) couramment utilisés en milieu industriel. Il se démarque des techniques ultrasonores classiques par l’utilisation de la diffraction par les extrémités des défauts pour en réaliser la détection puis la caractérisation.

Reconnu comme une alternative à l’examen par rayonnements ionisants, il permet d’éliminer les risques et dangers induits (irradiation, travail de nuit, …) tout en conservant, ou améliorant, les capacités de détection des défauts. Comme toute technologie, le TOFD a ses avantages et ses limites. Son utilisation nécessite cependant quelques précautions : le remplacement de la méthode d’examens par rayonnements ne peut se faire sans l’aval du donneur d’ordres. Pour contribuer à une meilleure connaissance du TOFD, un premier guide a été publié en 2009 par le Cetim en collaboration avec le Syndicat national de la chaudronnerie, tuyauterie et maintenance industrielle (SNCT).

Depuis 2011, la Cofrend a mis en place une certification TOFD selon l’EN 473 (remplacée depuis par EN ISO 9712), qui fait rentrer cette technique dans les champs réglementaires et accélère ainsi sa diffusion. Enfin, l’évolution majeure de l’instrumentation s’est traduite par les systèmes multitechniques qui créent de nouvelles fonctionnalités, notamment par la synergie des technologies innovantes, comme le TOFD, et les multiéléments.

Ainsi, cette nouvelle version du guide « Le TOFD en pratique » aborde les différents domaines d’application du TOFD ne se limitant pas au seul contrôle des soudures sur acier, mais également aux nouveaux matériaux. Cette édition prend en compte les dernières évolutions de la technologie poussées par les nouveautés aux niveaux numérique et électronique qui ont, in fine, permis d’accroître les possibilités du TOFD.