Documentaliste Sciences de l'information Vol. 47 N° 1 Février 2010 Dossier : Présence numérique. De la gestion d'une identité à l'exercice d'une liberté

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Documentaliste Sciences de l'information Vol. 47 N° 1 Février 2010 Dossier : Présence numérique. De la gestion d'une identité à l'exercice d'une liberté

Thèmes de Documentaliste Sciences de l'information Vol. 47 N° 1...

31,44 €

Disponible chez l'éditeur (délai d'approvisionnement : 5 jours).

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 80 p. · 21x28 cm · Broché
ISBN : 9782756203720 EAN : 9782756203720

Dans la continuité de l'évolution de sa politique éditoriale engagée depuis 2008, Documentaliste - Sciences de l'information poursuit sa mutation pour répondre aux exigences de son lectorat, composé à la fois des professionnel(le)s de l'information et des chercheurs en sciences de l'information et du document.
Depuis plusieurs années, les premiers vivent un bouleversement de leurs métiers, tant sur le plan technique qu'intellectuel et organisationnel. Les pratiques informationnelles des usagers évoluent rapidement sous l'impact notamment d'une offre de contenus pléthorique, plus ou moins qualifiée, et hétérogène. Les technologies d'accès et de traitement, qui sont de plus en plus sophistiquées, laissent penser à certains que le rôle de médiation informationnelle, celui des documentalistes et des veilleurs pour ne citer qu'eux, n'est désormais plus utile. Face à ces nouveaux enjeux, il est plus que jamais nécessaire pour la profession de disposer d'une revue qui soit un outil a la fois d'alerte, d'information, de réflexion, voire de formation.
Documentaliste - Sciences de l'information a également décidé de renforcer sa présence dans le monde scientifique en s'ouvrant encore plus qu'auparavant à la publication des résultats de la recherche, en phase avec les préoccupations des professionnels et non pas, comme pourraient le craindre certains, déconnectée de leurs besoins. Cette revue pourra donc accueillir désormais deux articles de recherche par numéro, toujours évalués conformément aux règles en vigueur dans la communauté des chercheurs, c'est-à-dire par au moins deux relecteurs et de manière anonyme, afin de répondre aux critères de l'Agence d'évaluation pour la recherche et l'enseignement supérieur (AERES). Ainsi, en prenant avec ce numéro mes fonctions de président du Comité scientifique, j'invite les chercheurs, aussi bien débutants que confirmés, à soumettre leurs travaux et leurs réflexions pour publication dans la revue. Pour répondre à ces nouvelles exigences, la politique éditoriale de Documentaliste - Sciences de l'information est en effet désormais placée sous la responsabilité d'un Comité scientifique qui se substitue au Conseil de rédaction en fonction jusqu'ici.