Mécanique des sols non saturés
Traité MIM, série Géomatériaux

Coordonnateurs : COUSSY Olivier, FLEUREAU Jean-Marie

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Mécanique des sols non saturés

Thème de Mécanique des sols non saturés

124,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 384 p. · 16x24 cm · Relié
ISBN : 9782746202900 EAN : 9782746202900
Éditions Lavoisier
Pendant longtemps, la mécanique des sols s'est limitée principalement à l'étude des sols saturés en raison de difficultés à la fois expérimentales et d'interprétation des mesures. Dans un tel contexte l'aspect polyphasique solide-liquide-gaz des sols n'était pris en compte que pour des applications spécifiques, comme les matériaux compactés des remblais et barrages et cela, seulement à travers des d'essais empiriques. À partir des années 1960, les travaux de l'École anglaise ont permis une avancée significative à travers le développement de différentes méthodes de mesure de la pression et ont fourni un premier ensemble de résultats d'essais fiables. Pour faciliter l'interprétation des résultats, Bishop et d'autres ont proposé à la même époque d'étendre le concept de contrainte effective aux sols partiellement saturés. Cette tentative sera vivement contestée par la suite, tant pour sa pertinence que pour l'expression retenue. Dès lors l'interprétation des essais a reposé sur la méthode plus empirique des surfaces d'état et, hormis quelques recherches isolées, l'étude des sols non saturés ne connut pas de développement important jusqu'au milieu des années 1980. À cette époque, la multiplication des équipes de recherche sur les sols non saturés dans de nombreux pays. provoque l'émergence de concepts originaux permettant de donner un nouvel essor à ce domaine. Au cours des dix dernières années, d'autres modèles ont été élaborés tandis que se vulgarisaient les dispositifs de mesure adaptés aux sols non saturés, le plus souvent sur la base des techniques mises au point dans les années 60. À travers la diversité de ses auteurs, cet ouvrage tente d'apporter un point de vue qui soit à la fois diversifié dans ses approches et cohérent dans sa progression. Sans prétendre à l'exhaustivité, il présente les différentes manières de l'aborder, de la physico-chimie à la mécanique, de l'expérience à la modélisation théorique, du laboratoire aux ouvrages, du microscopique au macroscopique.
L'eau et sa représentation -Henri VAN DAMME (École supérieure de physique et chimie industrielle, Paris). Bases expérimentales du comportement des sols non saturés -Jean-Claude VERBRUGGE (Université libre de Bruxelles), Jean-Marie FLEUREAU (École centrale de Paris). Lois de transfert en milieu non saturé - Frédéric SKOCZYLAS, Esam DANA (École centrale de Lille). Approche énergétique du comportement des sols non saturés -Olivier COUSSY, Patrick DANGLA (LCPC, Paris). Homogénéisation pour les milieux poreux et non saturés -Xavier CHATEAU, Luc DORMIEUX (LCPC-CNRS, Paris). Plasticité et hystérésis -Patrick DANGLA (LCPC, Paris). Barrages et remblais - Arézou MODARESSI (École centrale de Paris), Jean-Jacques FRY (EDF, Le Bourget-du-Lac). Barrières ouvragées de stockage des déchets nucléaires -Thierry LASSABATÈRE (EDF, Moret-sur-Loing). Bibliographies. Index.