Le projet négocié
Coll. Recherche, Vol. 206

Auteur :

Langue : Français

15,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 164 p. · 17x25 cm · Broché · Quadrichromie
ISBN : 9782110970442 EAN : 9782110970442
CEREMA (ex-CERTU)
L’évolution rapide des techniques tant au niveau des outils de conception que des modes constructifs, ainsi qu’une demande sociale toujours en mouvement, conduisent à modifier sensiblement la manière dont les projets sont élaborés, négociés. Chaque étape du processus fait l’objet de négociations avec des retours, des itérations, y compris après l’achèvement des travaux. Le champ des acteurs s’agrandit et leurs rôles respectifs se croisent. Désormais, le développement durable est placé au centre de toutes les préoccupations, donc de toutes les négociations. De quelle manière et à quelle échelle cet impératif se traduit-il dans la conception et la mise en forme des projets ? Favorise-t-il les échanges, engage-t-il un travail de co-conception différent ? Quelles sont les nouvelles façons de faire et de conduire les projets ? Comment l’exigence de démocratie, de participation ou la construction réglementaire de la « concertation » ont-elles construit de nouvelles pratiques et représentations et permis une évolution de la culture du projet ? Si on note l’évolution des conditions de production de l’habitat et de la ville, comment se met aujourd’hui en marche un travail collaboratif, et avec quels effets sur le projet ? Quelle(s) évolution(s) des métiers, de la division du travail entre maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, et responsables politiques peut-on relever ? Quels sont les modes d’ajustement au fil des négociations et quelles adaptations subissent alors les projets ? Et, qu’en est-il des projets d’habitat coopératif, lorsque les usagers sont placés en position de maîtrise d’ouvrage (sci, coopératives) ? De ces premiers questionnements jusqu’à la finalisation de la recherche, les six équipes ayant travaillé dans le cadre du programme ont cherché à percevoir le sens attribué par les différentes catégories d’acteurs au projet, dans ses composantes comme dans ses évolutions, ainsi que les effets des processus de négociation à l’œuvre et ce, à différentes échelles ou moments du « projet négocié ». Chacune des équipes illustre et analyse les compromis et les arbitrages induits par les formes collaboratives de travail et la redéfinition du rôle des acteurs conjuguée à une accélération de la complexification des modes de transmission de l’information. L’ensemble des contributions permet de saisir les enjeux et les conséquences des nouvelles conditions (règles, formes, protocoles) de la conception et de la production architecturales sur la fabrique de la ville.