La mobilité qui fait la ville. Actes des 3° rencontres internationales en Urbanisme de l'Institut d'Urbanisme de Grenoble (Débats CERTU N° 66)

Auteurs :

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage La mobilité qui fait la ville. Actes des 3° rencontres internationales en Urbanisme de l'Institut d'Urbanisme de Grenoble (Débats CERTU N° 66)

Thème de La mobilité qui fait la ville. Actes des 3° rencontres...

Date de parution :
Ouvrage 326 p. · 16x24 cm · Broché
Épuisé
ISBN : 9782110981790 EAN : 9782110981790
CEREMA (ex-CERTU)
Cet ouvrage fait suite aux IIIèmes Rencontres Internationales en Urbanisme qui se sont tenues en février 2006 à la Cité des Territoires de Grenoble, organisées par l'Institut d'Urbanisme de Grenoble sous la direction d'Yves Chalas et Florence Paulhiac. Au coeur des débats scientifiques, la mobilité quotidienne des individus a été questionnée au regard des transformations sociales, économiques, territoriales et politiques qui traversent les métropoles contemporaines. Trois dimensions de la relation entre ville et mobilité sont plus précisément examinées dans cet ouvrage collectif : les nouvelles configurations socio-spatiales des pratiques de mobilité quotidienne (autour des relations entre mobilité et programme d'activités, emplois et déplacements ou encore temps des déplacements et temps sociaux…) , les enjeux des nouvelles approches théoriques et méthodologiques pour les comprendre (autour de la relecture des paradigmes de la mobilité, du renouvellement de l'observation et de la construction de nouveaux indicateurs...) et, enfin, le renouvellement de l'action publique urbaine relative à la gestion des déplacements et de la mobilité (autour de l'analyse du management de la mobilité, du rôle du débat public ou encore des configurations de l'expertise dans le champ des transports). Les auteurs français, québécois et suisses sollicités dans cet ouvrage offrent ainsi aux lecteurs des éclairages pluridisciplinaires, issus de leurs travaux de recherche les plus récents. Cet ouvrage s'adresse, par conséquent, à ceux dont les métiers, les études ou encore les recherches les invitent à découvrir et comprendre les phénomènes de la mobilité spatiale quotidienne.