Usinage propre
« Modus Operandi »

Auteur :

Langue : Français

31,65 €

Disponible chez l'éditeur (délai d'approvisionnement : 5 jours).

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 70 p. · 21x30 cm · Broché · Quadrichromie
ISBN : 9782854009903 EAN : 9782854009903
CETIM

Cet ouvrage a pour objectif de guider les PME dans une démarche globale et structurée visant à intégrer l' "usinage propre" (ou "éco-usinage) dans l'entreprise. Il est évident que préalablement à cette démarche, on s'est assuré que l'usinage est le bon procédé d'obtention des pièces à réaliser.

Mais l' "usinage propre", c'est quoi au juste ? C'est une démarche méthodologique de réduction des coûts de production s'appuyant, tant sur la rationalisation de l'utilisation des huiles de coupe, que sur l'optimisation des énergies consommées et sur la valorisation des déchets. Son principe repose sur le fait qu'une mauvaise gestion des facteurs environnementaux engendre des surcoûts supportés par l'entreprise, de façon directe ou indirecte : surconsommation des ressources naturelles (eau, pétrole, etc.), surconsommation d'énergie (électricité, air comprimé, etc.) ; surcoût dû aux rejets dans l'environnement (pollution des nappes phréatiques, pollution de l'air, pollution des sols, etc.), surcoût résultant de la nécessité de retraitement des déchets (fluides de coupe, copeaux, etc.) surcoût inhérent aux mauvaises conditions d'hygiène (mise en contact avec des produits cancérogènes, risques de dermatoses, brouillard d'huile), aux conditions de sécurité insuffisantes (chutes sur sols glissants, bruits..), et aux cotisations CRAM associées.

C'est donc l'ensemble de ces facteurs qui sont étudiés dans cet ouvrage au travers d'une approche "produit-process-environnement". L'enjeu est de tirer le meilleur parti de ce qui est consommé, d'éviter les gaspillages, et de valoriser les déchets.