Méthodes de mesure de fuite : paramètres d'influence (Performances, résultats des actions collectives, 9P34)

Auteurs :

Langue : Français

25,36 €

Disponible chez l'éditeur (délai d'approvisionnement : 5 jours).

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 42 p. · 21x30 cm · Broché
ISBN : 9782854006070 EAN : 9782854006070
CETIM
La législation sur la qualité de l'air impose des contraintes croissantes sur les émissions fugitives de composés organiques volatils (COV) provenant des installations chimiques et pétrochimiques. La principale contribution aux fuites de COV provenant des vannes et plus particulièrement du leur système d'étanchéité de la tige, la Communauté Européenne a engagé une étude des méthodes de mesure de l'étanchéité des joints de tiges de vannes, utilisables pour la qualification de ces organes. Le Cetim participe à cette action au côté de laboratoires, d'utilisateurs, de fabricants de vannes, de joints et de détecteurs. Quel gaz faut-il utiliser (un gaz d'essai représentatif, ou l'hélium) ? Faut-il appliquer une méthode globale, où le « reniflage » qui exprime la fuite en termes de concentration (ppmv) ? Le but du projet SMT 4 est :
d'établir des pratiques et des procédures de mesure pour améliorer la précision et la répétitivité des méthodes (mesure par le vide, méthode du « flushing », reniflage), d'expliquer pourquoi de simples conversions ne sont pas possibles entre des résultats obtenus par différentes méthodes avec des gaz différents, de proposer des outils plus appropriés pour relier ces résultats et leurs limites d'application (erreur associée).