Références Vigne (2e éd.)
Références technico-économiques de systèmes de conduite de la vigne

Auteurs :

Directeur de Collection : TEYSSIER Daniel

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Références Vigne (2e éd.)

Thèmes de Références Vigne (2e éd.)

Date de parution :
Ouvrage 268 p. · 16.5x24.5 cm · Broché
ISBN : 9782910340506 EAN : 9782910340506
Éditions Lavoisier
Références vigne est un ouvrage qui présente les aspects techniques de systèmes de conduite de la vigne, tout en incluant les données économiques utiles aux professionnels. L'ouvrage débute par une présentation des principales régions viticoles françaises. Localisation, climat, sols, nombre d'hectares cultivés, encépagement, modes de commercialisation, systèmes de conduite... chaque vignoble français est décrit en détail. Conçu comme un véritable outil de travail, l'ouvrage présente les opérations techniques les plus courantes ainsi que le coût de leur mise en oeuvre. Pour chaque technique, les auteurs ont indiqué son objectif (résultats attendus), le matériel nécessaire, les avantages et inconvénients. Le coût de la mise en oeuvre des techniques est chiffré : intrants, heures de traction et de main-d'oeuvre. Suivant ce modèle de présentation, les étapes indispensables à la préparation de la parcelle sont détaillées, ainsi que toutes les opérations de plantation (choix du matériel végétal, conditions pour réussir la plantation). Les techniques d'entretien sont également traitées : renouvellement des pieds, méthodes d'entretien du sol, de la vigne et des sarments. Les moyens de production communs à l'ensemble des exploitations sont également présentés : domaines foncier, bâtiments d'exploitation, matériel de traction, traitement des effluents et la main-d'oeuvre. De nombreuses informations économiques sont délivrées : prix des terres, des bâtiments, comparatif des prix du matériel, coût des différents traitement, modalités des contrats de travail et rémunération. Devant la grande diversité des vignobles et afin de présenter les informations de manière synthétique, les auteurs ont établi une typologie de sept systèmes de conduite principaux. Pour chacun d'entre eux, un itinéraire technique type a été défini. Présenté sous forme de tableaux synthétiques, les opérations techniques sont détaillées, avec les coûts qui leur sont associés (en heures de mise en oeuvre et en euros).
Typologie des vignobles français. Alsace. Beaujolais. Bordelais. Bourgogne. Centre. Champagne. Cognac. Corse. Jura. Languedoc Roussillon. Piémont Pyrénéen. Provence-Côte d'Azur. Savoie. Sud-Ouest. Val de Loire. Vallée du Rhône. Les différentes configurations du vignoble français : typologie. Techniques de production. Choix du matériel végétal en vue de l'installation d'une parcelle. Préparation de la parcelle avant plantation. Complantation. Installation du vignoble. Coût de la plantation. Prétaillage. Taille. Andainage et broyage des sarments. Liage et calage. Pulvérisation phytosanitaire. Entretien du sol. Enherbement contrôlé. Fertilisation. Traitements phytosanitaires. Rognage. Epamprage. Palissage-relevage. Éclaircissage. Chantier de récolte. Transport de la vendange. Lutte contre le gel et la grêle. Viticultures et luttes alternatives. Viticulture biologique. Viticulture biodynamique. Moyens de production. Le foncier. Les bâtiments. Le matériel de traction. Traitements des effluents viticoles. Coûts directs des opérations culturales de différents types de vignoble. Vignes palissées, mécanisables, de densité inférieure à 4000 ceps/ha. Vignes palissées, mécanisables de densité comprise entre 4000 et 7000 ceps/ha. Vignes palissées, mécanisables, de densité supérieure à 7000 ceps/ha. Vignes non palissées, mécanisables, en gobelet, de densité inférieure à 5000 ceps/ha. Vignes non palissées, mécanisables, en gobelet, de densité supérieure à 5000 ceps/ha. Vignes non palissées, mécanisables, en gobelet, de densité supérieure à 5000 ceps/ha. Listes des sigles et abbréviations.
Jean-Philippe Roby, Élisa Marguerit et Cornelis van Leeuwen enseignent à l’ENITA de Bordeaux (École nationale des ingénieurs des travaux agricoles) et exercent leur activité de recherche au sein de l’Institut des sciences de la vigne et du vin de Bordeaux.Cet ouvrage a été réalisé avec la participation des étudiants de la troisième année viticulture-œnologie-économie viticole en 2005-2006 de l’ENITA.