Changement d'utilisation des terres forestières mondiales 1990-2005
Coll. Étude FAO Forêts, Vol. 169

Langue : Français
Couverture de l'ouvrage Changement d'utilisation des terres forestières mondiales 1990-2005

Thèmes de Changement d'utilisation des terres forestières...

20,26 €

Disponible chez l'éditeur (délai d'approvisionnement : 15 jours).

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 45 p. · 21x29.7 cm · Broché
ISBN : 9789252073994 EAN : 9789252073994
FAO
Ce rapport présente les principales conclusions sur l’utilisation des terres forestières et les changements d’affectation entre 1990 et 2005 de l’Enquête par télédétection de l’Évaluation des ressources forestières mondiale 2010 (FRA 2010) de la FAO. Cette enquête a fait l’objet d’un partenariat entre la FAO, ses pays membres et le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne. Il s’agit du premier rapport du genre à présenter des estimations systématiques de l’utilisation des terres forestières mondiales et de ses évolutions. L’enquête est basée sur un échantillonnage systématique d’images satellite Landsat pour les années 1990, 2000 et 2005 situées à l’intersection de chaque degré de longitude et de latitude. Ainsi, 15 779 sites d’échantillonnage ont été traités pour l’occupation des sols et l’utilisation des terres au niveau mondial. Le nombre définitif de sites échantillons analysés est de 13 066 après l’élimination des sites aux données statistiques manquantes, aux valeurs aberrantes et suite à l’examen et la révision des données pour chaque pays. La zone étudiée au niveau de chaque site d’échantillonnage est de 10 km par 10 km, fournissant une densité d’échantillonnage d’environ 1 pour cent de la surface émergée du globe. Ce rapport s’intéresse à l’utilisation des terres forestières et non à l’occupation des sols. L’utilisation des terres forestières est définie en tant que zone à couvert forestier ou lorsque la gestion ou des processus naturels vont finalement rétablir le couvert forestier et que l’utilisation prédominante est l’exploitation forestière. Dans certains cas, l’utilisation des terres forestières peut inclure des terres temporairement sans arbre comme durant les cycles d’agriculture itinérante, de plantations forestières et de gestion de forêt équienne. Cette approche est conforme à la définition de la forêt utilisée dans les rapports nationaux du FRA et similaire aux classes utilisées dans les rapports nationaux au titre de la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.